PROJET URBAIN CARRÉ DE SOIE : REPRISE DES CHANTIERS

Les chantiers réalisés dans le cadre du projet urbain Carré de Soie, mis à l’arrêt pendant le confinement lié au COVID-19, ont repris progressivement depuis le 12 mai, avec la mise en place de mesures spécifiques pour préserver la sécurité sanitaire des équipes et limiter la propagation de la pandémie.

Des mesures spécifiques pour l’ensemble des chantiers

Gestes barrières, équipements spécifiques, nettoyage des outils et des locaux, présence limitée sur les lieux… Les entreprises mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité à l’intérieur et autour des chantiers. Chaque entreprise est responsable de la sécurité sanitaire et de la distanciation sociale du personnel sur et autour de son chantier. Qu’il s’agisse de programmes de logements ou de bureaux, tous les chantiers de la promotion privée ou des bailleurs sociaux ont repris à Carré de Soie.

Le lot « N », réalisé par Cardinal et situé sur l’esplanade Miriam-Makeba à Villeurbanne La Soie, a quant à lui été livré à OPTEVEN – société d’assurance qui occupera l’intégralité du bâtiment à la rentrée 2020 avec plus de 500 salariés – il y a une semaine.

Les chantiers de Marignan côté Vaulx-en-Velin La Soie ont également repris, à savoir les immeubles de logements Cobalt et Amarante.
Il est en de même pour les chantiers Cogedim, Rhône Saône Habitat et Est Métropole Habitat sur la ZAC Villeurbanne La Soie : Arch, Cosmopolis, Ambition, Impulsion, Osmose…

Sur le PUP Gimenez, porté par Cogedim, ce sont les immeubles de logements Amplitude, Pure Soie et Respire 2 qui ont redémarré. Les aménagements publics (l’esplanade TASE, l’allée Decombrousse, l’allée Paradjanov et les aménagements de voirie aux abords du PUP Karré) ont également repris.

Le chantier de l’immeuble K-bis porté par Icade, ne s’est lui jamais interrompu. En effet l’entreprise en charge de réaliser les façades est restée présente sur le chantier pendant le confinement.

Focus sur le PROJET K-BIS

Le projet K-bis, porté par l’opérateur ICADE, s’inscrit dans le cadre du Projet Urbain Partenarial (PUP) Karré. Le PUP comprend deux programmes de bureaux, Le Karré (livré en juin 2019) et K-bis (livraison prévue à l’automne 2020), et un programme de 144 logements (Karré Velvet, livré en décembre 2019) qui comprend 76 logements aidés et 68 logements en accession libre. Situé à 150 m du pôle multimodal de Vaulx-en-Velin La Soie, cet ensemble mixte est accessible en 15 min depuis la Gare de la Part-Dieu, l’aéroport Saint-Exupéry et l’hypercentre de Lyon. Il est également proche des grandes infrastructures routières.
Lancée au printemps 2019, la construction de K-bis se poursuit pour une livraison prévue à l’automne 2020. Dessiné par Rue Royale Architectes, le bâtiment s’érige en 2 volumes de 4 et 6 niveaux et offrira à terme :
– 7 517 m² de bureaux,
– 82 places de parkings sur 2 niveaux de sous-sol,
– 3 terrasses accessibles dont une commune à l’immeuble,
– 1 jardin végétalisé privatif de 600 m².

K-bis favorise la fonctionnalité et la fluidité des circulations et propose de grands plateaux divisibles et flexibles. Il sera certifié HQE bâtiment tertiaire niveau Excellent – RT 2012 – 40% et label EFFINERGIE+. L’immeuble a été cédé à la société AFFINE en VEFA, en octobre 2018, aujourd’hui SOCIÉTÉ TOUR EIFFEL.

Pour desservir l’ensemble de ces nouvelles constructions et améliorer les circulations dans le quartier, la Métropole de Lyon réalise également des aménagements de voiries autour des différents bâtiments. Les travaux d’aménagement ont repris début juin et consistent à requalifier, d’ici fin 2020, la rue du Rail et la rue Moissonnier et à aménager le nouveau cheminement piéton et vélo crée au cœur du PUP.