L’Autre Soie : le réemploi en pratique


À
l’Autre Soie à Villeurbanne, sur le site de l’ancien foyer de jeunes filles de l’usine Tase, puis ancien IUFM, le paysage se transforme au fil des jours. Une phase de démolition « sélective », précédant les travaux de réhabilitation et de construction, vient de s’achever. Peut-être avez-vous été surpris par la présence d’un mur en partie grignoté mais toujours debout… Il sera ré-intégré dans le projet final. Un exemple concret de l’urbanisme circulaire qui guide cette opération, et plus largement la transformation du territoire Carré de Soie.

Un chantier créateur de valeurs

Dans le cadre du financement européen Urban Innovative Action obtenu par la Métropole de Lyon pour le projet l’Autre Soie, la valorisation des ressources du site est recherchée, via la réutilisation des matériaux de construction. Sur les 10 000 tonnes de matériaux issus de la déconstruction des bâtiments existants, 53% vont ainsi intégrer la filière du recyclage et 29% resteront sur place pour être à nouveau utilisés, dans le cadre de la construction ou pour créer divers aménagements et œuvres artistiques.

Le chantier de l’Autre Soie est également créateur d’emploi avec plus de + de 5000 heures d’insertion professionnelle programmées, dont 264 dédiées aux opérations de réemploi.

 

Un projet porté par Est Métropole Habitat, Rhône Saône Habitat, Fondation Aralis, Alynea et le CCO de Villeurbanne
Avec le soutien de la Ville de Villeurbanne, la Métropole de Lyon, l’Etat et l’Europe.

+ d’infos sur l’Autre Soie : https://autresoie.com/


© Photos :
Lionel Rault  pour le GIE Ville Autrement
Lot A / Conception-Réalisation : A-MasBigBangMobiusChazelle
Lot B / Architectes :
Insolites architectures